Enquête Maintenance des endoscopes

Enquêtes minutes ANGH : la maintenance des endoscopes.

Gilles Macaigne (Hôpital de Jossigny) (pour les graphiques voir le tiré à part)
ANGH_info-19_maintenance_endoscopes.pdf (20 téléchargements)

L’une des forces de notre association est sa capacité de mobilisation en masse. Grâce à cette force de frappe, nous avons déjà mené de nombreuses « enquêtes minutes » en rapport avec nos pratiques professionnelles, celle menée par Hervé Hagège dans ce numéro. Les résultats de la dernière enquête minute réalisée en 2018 concernant nos pratiques de l’endoscopie digestive sous AG dans nos CHG seront présentés au cours de notre congrès annuel de Nogent sur Marne.

Au CH de Marne la Vallée, suite à une situation de crise survenue en 2017 en rapport avec des problèmes récurrents de maintenance et réparation des endoscopes, nous avons été obligés d’effectuer des déprogrammations d’examen, faute d’endoscopes fonctionnels. Ces dysfonctionnements de maintenance répétés ont été analysés et différentes explications ont été avancées (gestion des endoscopes, nombre d’opérateurs dont les juniors, parc d’endoscopes insuffisant…) et mesures correctives évoquées. Nous avons notamment mis en cause la société prestataire en charge de nos réparations, (maintenance de « low cost »), et avons dû argumenter notre point de vue auprès du service biomédical . Souhaitant connaître la pratique des autres CHG et les éventuelles difficultés rencontrées dans les unités d’endoscopie digestive, nous avons créé ce questionnaire minute (avec l’aide précieuse de Bruno Lesgourgues) nous permettant d’obtenir en quelques semaines une cartographie détaillée de nos pratiques et filières. Les résultats de cette enquête ont été présentés à nos responsables locaux et, sur leur base, « une remise en question » constructive de nos pratiques de maintenance et réparation a été possible et nous a permis de reconsidérer nos filières initialement économiquement avantageuses.
Cette enquête minute avait donc pour objectifs d’effectuer un état des lieux des pratiques de maintenance des endoscopes digestifs dans nos CHG et d’évaluer nos degrés de satisfaction en fonction de la filière choisie (prestataire de service dit « low coast » versus « firmes fabriquant »). 62 CHG1 ont répondu au questionnaire. Près de la moitié des centres sont équipés en endoscopes Olympus, 1/3 en Pentax et 16% en Fujinon (figure n°1). La très grande majorité des centres bénéficie d’une maintenance assurée par le fabriquant (86%) jugée satisfaisante (Figure n°2), 10% de ces centres ayant fait ce choix suite à l’insatisfaction d’un autre prestataire.

Parmi les 14% de centres insatisfaits de leur « maintenance firme, » 8 centres étaient chez Olympus (29% des centres avec maintenance

La totalité des 8 centres ayant un prestataire dit « low cost » était insatisfaite des prestations.

En résumé, la moitié de nos CHG ayant participé à cette enquête sont équipés d’endoscopes Olympus. La grande majorité d’entre nous assurons la maintenance de nos endoscopes par les « firmes fabricants » avec un taux d’insatisfaction variant de 20 à 30% suivant les firmes. Au contraire aucun des centres ayant une maintenance assurée par un prestataire de service n’était satisfait.

Je tiens à votre disposition les résultats détaillés et interprétations de cette enquête ( gmacaigne@ch- marnelavallee.fr )

1. Liste des CHG participants à l’enquête : Aix, Aubagne, Aulnay sous Bois, Aurillac, Avignon, Bethunes, Blois, Bourg en Bresse, Bry sur Marne, Carcassonne, Cavaillon-Lauris, Dunkerque, Eaubonne, Gap, Gonesse, Grande Synthe, Hagueneau, Hyères, IMM, La Roche sur Yon, Le Chesnay, Macon, Narbonne, Neuilly, Orléans, Pau, Perpignan, Poissy, Pontivy, Quimper, Saint-Brieuc, Saint-Denis, Saint-Joseph Paris.