DIU Infirmier endoscopie digestive

Création du diplôme interuniversitaire pour les infirmiers d’endoscopie

Fanny DURAND
Cadre supérieur de santé de pôle CHU LIMOGES Membre du conseil d’administration du GIFE

Coordonnateur du programme

ANGH Info n°18 Septembre 2017
ANGH_info-18-_DIU-Endoscopie.pdf (6 téléchargements)

L’association Groupement Infirmier pour la Formation en Endoscopie (GIFE) participe à des actions de formations depuis 1983, date de sa création.
Cette formation dispensée lors de congrès, s’est ensuite intensifiée avec une semaine de formation annuelle. L’augmentation des ces journées intervient suite à la demande croissante des professionnels, à la spécificité de l’endoscopie qui est sans cesse en évolution et nécessite en conséquence un personnel formé, entrainé à ces nouvelles activités.
C’est ainsi que nous avons décidé de créer un Diplôme Inter-Universitaire à la faculté de Limoges avec le partenariat des facultés de St Etienne et de Brest.

Le besoin de formation spécifique

Un sous groupe du GIFE, composé de membres du conseil d’administration et de l’ancienne présidente, a construit à partir de 2010, une fiche métier, un référentiel d’activité afin de déterminer les compétences requises pour un professionnel exerçant en unité d’endoscopie. Les activités sont variées, portent sur la prise en charge patient, l’organisation et coordination des soins pour le patient programmé comme pour l’urgence, la gestion des risques et démarche qualité, les procédures de désinfection des matériels, les contrôles d’hygiène et de traçabilité selon la législation en vigueur; la formation des professionnels et la recherche.

La SFED, (Société Française d’Endoscopie Digestive) spécifie en 2014 que :
« Le personnel d’endoscopie doit être spécialisé et formé ; son expertise doit être entretenue et régulièrement améliorée par une formation permanente, placée sous la responsabilité de l’établissement.

L’Ordre National infirmier (ONI) s’est prononcé :

-« l’infirmier est qualifié « d’expert en endoscopie », celui qui « réalise des soins infirmiers et organise des activités en salle d’endoscopie diagnostique et interventionnelle visant au bon déroulement de l’acte endoscopique et à l’accompagnement du patient, qui concourent au diagnostic, au traitement et à la recherche ».

La nouvelle instruction du 4 juillet 2016 s’inscrit dans cette continuité, « L’établissement assure une activité de formation. Il doit, pour cela avoir une bonne connaissance des spécificités du plateau technique d’endoscopie. Il est en charge du suivi de l’évaluation des compétences des professionnels ». Dans la formation infirmière en soins généraux, il n’y a pas de temps dédié à l’activité d’endoscopie. Le personnel infirmier est donc affecté dans des unités d’endoscopie et bénéfice de formation « sur le terrain » par ses pairs, eux-mêmes formés par le compagnonnage.

Le programme de formation

Les professionnels exerçant en endoscopie ont souhaité une formation diplômante pour valider leur compétence.
Le programme porte sur les disciplines de gastro- entérologie, pneumologie et urologie tenant compte des regroupements des plateaux techniques dans les établissements de santé.
La formation est à la fois enseignée en cours présentiel (2 semaines/an) ou en e-learning (3 semaines/an), laissant un libre accès à l’étudiant pour se former, compte tenu qu’il poursuit son exercice professionnel.

Le contenu des cours

Les cours portent de façon générale, sur la technique de soin en endoscopie, la qualité avec la gestion les vigilances, la méthode d’évaluation des pratiques professionnelles, les normes de maintenance, désinfection des endoscopes, de protection des personnels, le droit des patient, sur une durée total d’enseignement théorique de 175 heures dont 14 heures de pratique sur modèle EASIE à l’institut de recherche et de formation en endoscopie digestive (IFRED).

Les stages

Deux semaines de stage soit 70 heures seront à effectuer dans un autre lieu que celui de son exercice professionnel.

Les évaluations

Elles sont au nombre de trois, 2 sous forme de QCM et le mémoire avec la soutenance.

L’association Européenne ESGENA (The European Society of Gastroenterology and Endoscopy Nurses and Associates) demande aux infirmiers de publier des travaux selon la méthode scientifique et les infirmiers en France doivent s’inscrire dans cette évolution.

Conclusion

Cette année 2016/2017 a validé la première promotion de DIU infirmier en endoscopie.
Un questionnaire de satisfaction est en cours d’analyse par un des étudiants de la promotion, afin d’ajuster l’enseignement attendu par les étudiants. Une demande de certification du diplôme est prévue pour la prochaine rentrée universitaire, et il sera présenté au congrès de l’ESGENA en octobre 2017.

Le coût de la formation s’élève à 3000 € + les frais d’inscription
Pour obtenir des renseignements sur l’inscription à ce DIU vous pouvez aller sur le site de la faculté de Limoges www.medecine.unilim.fr ou sur le site du GIFE www.gife.fr.

Bibliographie

• L’infirmier en endoscopie : quelles compétences pour quel rôle ? Olivier SYLVANT

Acta Endoscopica. DOI 10.1007/ s10190-013-0334-4 Recommandation de la SFED pour l’organisation et le fonctionnement d’un plateau technique en endoscopie digestive

  • INSTRUCTION N° DGOS/PF2/DGS/ VSS1/2016/220 du 4 juillet 2016 relative au traitement des endoscopes souples thermosensibles à canaux au sein des lieux de soins
  • Recommandations relatives au personnel d’endoscopie Acta Endoscopica. (2014) 44 : 196-200Relecture : Mme C BARRUE (présidente du GIFE) et Mme L QUERAUX